Association Abbé Golian

Ks. Zygmunt Golian1L’Association Abbé Sigismond Golian a été fondé le 21 février 2018, en l’anniversaire de la mort (en 1885) de cet illustre prêtre catholique polonais et ultramontain, l’infatigable défenseur de la cause papale dans notre patrie, un « des plus courageux, par sa vie et sa parole, prêcheurs et défenseurs de la vérité divine dans notre société » (Mgr. Nowodworski). Après plusieurs années de rencontres informelles et de collaboration, un groupe de laïques catholiques – liés par la foi commune, par les principes théoriques et pratiques et une amitié sincère – a considéré comme utile et désirable le fait de donner un cadre formel à leur travail qui s’était déroulé jusqu’à présent dans le domaine de la formation doctrinale et de l’action catholique.

I. La nature et le principe premier

L’Association Abbé Sigismond Golian est une association de laïques catholiques qui veulent confesser et pratiquer intégralement l’enseignement de Jésus-Christ dans toutes les manifestations de la vie. Le principe premier de l’Association est de porter un regard sur tout, sur toute la réalité, à travers le prisme catholique, intégralement catholique, sans aucun mélange avec le naturalisme, libéralisme, progressisme, modernisme et autres erreurs qui polluent l’action de tant de catholique depuis des décennies.

II. Sources du principe premier

Ce point de vue sera fondé sur les sources suivantes :
– le magistère de l’Eglise, solennel aussi bien qu’ordinaire, qui propose les vérités révélées par Dieu et celles qui y sont connexes (veritates connexae) à tous les catholiques d’une manière obligatoire,
– sur les écrits de saints Pères et Docteurs, surtout le Docteur Angélique que l’Eglise, à des nombreuses reprises, a donné comme exemple de science, en sanctionnant sa doctrine dans beaucoup de documents et dans son Code de Droit Canonique,
– sur les œuvres des théologiens approuvés par l’Eglise,
– sur la pensée et l’action des ultramontains et catholiques intégraux polonais et européens, défenseurs de la papauté et militants zélés pour l’intégralité de la foi, autant dans la profession de celle-ci que dans la vie conforme à celle-ci, surtout dans la période des pontificats de Pie IX, Léon XIII et Saint Pie X (nous pensons ici surtout à Sodalitium Pianum de Mgr. Benigni et ses collaborateurs, notamment polonais, au milieu de la Myśl Katolicka [La Pensée Catholique, revue intégralement catholique à l’époque du pontificat de Saint Pie X] et du Związek Katolicki [l’Union Catholique, de la même époque, présidé par le comte Jules Ostrowski]),
– sur la pensée et l’action de ces clercs et laïques qui, dans la période du Concile Vatican II et après, ont conservé la foi intègre, sans compromis avec les modernistes (ici nous pensons surtout au P. Guérard des Lauriers OP et à la thèse de Cassiciacum, élaborée par celui-ci, qui concerne la question de l’Autorité dans l’Eglise aux temps post-conciliaires).

III. Les Patrons

Les Patrons de l’Association, outre l’abbé Golian, sont : Notre-Dame de Jasna Góra (Domina Nostra Claromontana vel a Claro Monte), la Règne de Pologne et la Patronne singulière de notre Nation et Etat ; et Saint Pie X, dont le programme de « tout restaurer dans le Christ » (E supremi apostolatus) est aujourd’hui plus que jamais actuel et dont l’intransigeance dans la lutte contre les ennemis de l’Eglise, externes et internes, devrait caractériser toute action authentiquement catholique.

IV. L’activité de l’Association

L’activité de l’Association est premièrement tournée ad intra et consiste en la formation doctrinale approfondie par le travail individuel et par des conférences et lectures ayant lieu pendant les réunions de l’Association.

Ensuite, ad extra, l’Association répandra parmi les gens de bonne volonté la connaissance de la saine doctrine afin d’inculquer aux autres cette vue intégralement catholique sur toutes les manifestations de la vie, privée et publique (contemplata aliis tradere).

L’organe principal de l’activité externe de l’Association est le site internet « Myśl Katolicka » (« La Pensée Catholique ») (myslkatolicka.org). Le premier Editorial expose plus abondamment le programme de l’organe de l’Association.

V. Membres et collaboration

Seront admis dans l’Association les catholiques qui dans leur culture et dans leur sérieux imiteront les personnes historiques que l’Association s’est pris pour des modèles, qui observeront leurs devoirs d’état assidûment et le plus parfaitement possible, professant les principes de l’Association non seulement en parole, mais aussi les appliquant fidèlement dans leur vie et zélés, généreux et magnanimes dans la coopération aux fins communes et tâches de l’Association, « qui generoso sunt animo, et ad pacifica certanda Dei certamina apertissimo » (Pie XII, Invicti athletae Christi).

La collaboration (articles, traductions, transcription des textes) avec le site internet « Myśl Katolicka » est possible aussi pour des personnes qui n’appartiennent pas à l’Association, après un contact préalable avec la Rédaction du site (myslkatolicka@outlook.com).

VI. Les textes fondamentaux

Les textes les plus importants permettant de connaitre au mieux les idéaux présidant à l’origine de l’Association Abbé Golian sont :

1) La biographie de l’abbé Sigismond Golian
i. Courte biographie de l’abbé Golian écrité par le père Z. Bartkiewicz SI.
ii. Biographie de l’abbé Golian écrite par Mgr. Nowodworski.

2) L’histoire de l’ultramontanisme et du catholicisme intégral
i. « Le testament spirituel » de Saint Pie X, c’est-à-dire l’allocution du Pape prononcée lors de son dernier consistoire en mai 1914, dans laquelle il s’exprime clairement en faveur des « catholiques intégraux ».
ii. Le programme du Sodalitium Pianum, l’organisation fondée en 1909 par Mgr. Umberto Benigni, laquelle a reçu trois fois les louanges de Saint Pie X.
iii. Brèves notices biographiques des catholiques intransigeants et intégraux italiens.
iv. Brèves notices biographiques des catholiques intégraux français.
v. Brèves notices biographiques des ultramontains et catholiques intégraux polonais (préparation en cours).
vi. L’éditorial du premier numéro de Fede e Ragione, une revue intégralement catholique fondée par l’abbé Paolo de Toth en 1919, dont le programme est aussi le programme tant de l’Association Abbé Golian elle-même que de son site internet « Myśl Katolicka» (« La Pensée Catholique »).

3) La crise actuelle dans l’Eglise
i. « La réponse catholique à la crise dans l’Eglise »– une introduction générale au problème actuel qui parle des différentes positions prises de fait au sein de la résistance catholique aux doctrines et aux réformes du Concile Vatican II et qui montre quelle est la position qui est la seule complètement conforme avec la doctrine de l’Eglise.
ii. « Les débuts de la résistance au Concile »– un texte important de l’abbé Francesco Ricossa, supérieur de l’Institut Mater Boni Consilii, qui constitue la IIIe partie (de cinq) d’une polémique avec un texte publié par la revue de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, dans lequel le prêtre italien traite avec précision les débuts historiques de la résistance catholique aux doctrines et aux réformes conciliaires. Il montre ainsi la fausseté des deux mythes diffusés par la FSSPX : que la congrégation de Mgr. Lefebvre aurait été la première (avant les sédévacantistes) et que ce seraient les sédévacantistes qui auraient rompu l’unité initiale du camp « traditionnaliste ». (L’article en entier se trouve ici.)

4) La thèse de Cassiciacum
i. « La thèse de Cassiciacum brièvement »– un article qui traite de la thèse d’une manière aussi abordable que possible, montrant ce qui est accessible à un fidèle moyen et ce qui exige des connaissances philosophiques et théologiques approfondies. Le texte, dans sa trame générale, se base sur une conférence de l’abbé Francesco Ricossa et sur d’autres élaborations publiées de la thèse.
ii. « Explication de la thèse de Mgr. Guérard des Lauriers» de Mgr. Donald Sanborn – la plus brève et simple élaboration de la thèse écrite par un clerc.
iii. L’entretien avec Mgr. Guérard des Lauriers OP de 1987 – l’entretien dans lequel le théologien dominicain répond aux questions sur la thèse, sur Mgr. Lefebvre, sur la FSSPX, sur la Messe « una cum », sur l’épiscopat dans la situation actuelle de l’Eglise et sur l’avenir de la crise.

VII. Conclusion

La date de la fondation de l’Association Abbé Golian n’est pas due au hasard non seulement en raison du prêtre ultramontain dont elle tire son nom. Elle est très proche aussi de l’anniversaire de la mort de deux figures de premier plan dans la lutte pour l’intégralité de la foi, contre le modernisme il y a un siècle et contre le néomodernisme conciliaire : Mons. Benigni († 27 II 1934) et Mons. Guérard des Lauriers OP († 27 II 1988).

Par son existence et son activité l’Association désire se joindre les autres initiatives de ce genre dans le monde qui, se présentant d’une manière sérieuse comme la cause l’exige, adhèrent avant tout à l’enseignement du Christ transmis fidèlement par l’Eglise catholique, et adoptent une position intransigeante vis-à-vis des ennemis externes et internes de l’Eglise.

L’Association a déjà reçu les paroles d’encouragement et l’assurance des prières pour la réussite dans la réalisation de ses buts de la part du Supérieur et des prêtres de l’Institut Mater Boni Consilii (Istituto Mater Boni Consilii). De son côté, l’Association soutiendra l’œuvre dudit Institut en Pologne, notamment par la traduction des articles de la revue Sodalitium et en informant des évènements les plus importants de la vie de l’Institut sur son site internet.

Adiutorium nostrum in nomine Domini. Qui fecit coelum et terram.